Supplément à « Petite synthèse sur le mariage pour tous et la filiation ».


(Ce supplément s'enrichira de petits ajouts au fil des rencontres.)

1. L’anthropologue Maurice Godelier dénonce avec raison l’idée d’« aberration anthropologique » brandie par les opposants à la loi (du mariage homo). Heureusement qu’une discipline ne désigne pas ses singularités comme des aberrations. En revanche, ceux qui parlent d’« aberration anthropologique » se réfèrent au vécu largement majoritaire de leur société ; faut-il leur demander de se hisser au dessus de la planète pour voir qu’il y a, çà et là, d’autres variations familiales ? Et leur demander d’endosser ces variabilités, et de les faire avaliser par la loi de leur pays ? Quand ils disent : Mais ici, on est en France, pas en Australie ou en Afrique, est-ce du « racisme », ou est-ce un désir minimal d’être assez près de ce qu’ils vivent ? Naguère, on pourfendait les exceptions au nom de la norme ; pourquoi faut-il inverser en alignant la norme sur l’existence d’exceptions ? Des tenants de la loi prétendent même qu’il n’y a plus de norme, plus de normalité. Encore un mot à bannir, on le paiera par un déni de réalité ou un peu plus d’hypocrisie.


Pour lire la suite, veuillez télécharger le document pdf ci-dessous:
Téléchargement DS-060413-Supplément- Petite synthèse-mariage pour tous-filiation


Adobe_acrobat_reader-2cm
L'installation du logiciel Adobe Acrobat sur votre ordinateur est nécessaire pour la lecture de ce texte. Si vous ne le possédez pas, veuillez consulter la page suivante et suivre les instructions d'installation : http://www.01-telecharger.com/adobeacrobat